Etes-vous membre de la CVI?

Je suis membre Je ne suis pas membre Devenir membre
Produit Ajouté au panier
Cliquez sur Panier pour afficher le panier
Fermer le panneau de commande
Vider le panier
Aucun produit pour l'instant.
Aller sur la boutique
Montant Total non membre:
CHF
Montant Total membre:
CHF
Montant Total membre:
CHF
Montant Total non membre:
CHF
Votre commande est validée.
Un e-mail de confirmation vous a été envoyé.
Si vous ne l’avez pas reçu, vérifiez qu’il ne se trouve pas dans vos spams.
Veuillez remplir le formulaire!

Communication-Médias


Les activités de la CVI font l'objet d'une communication régulière auprès de ses membres, par le biais de la Lettre d'information, mais également auprès d'un public plus large grâce à une présence continue dans la presse écrite; la CVI est souvent sollicitée pour rédiger des articles en lien avec ses sujets de prédilection.

La CVI diffuse aussi régulièrement des communiqués de presse concernant des enjeux politiques et économiques d’actualité liés à la propriété foncière et à l’immobilier en général. La Fédération romande immobilière (FRI), dont le secrétariat général permanent est tenu par la CVI, fait de même lorsque les objets ont une portée romande ou suisse.

03.07.2018 - CVI

Augmentation des impôts dus par les propriétaires privés : une décision inacceptable prise en catimini par le Conseil d’Etat

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CVI

Le Conseil d’Etat a communiqué discrètement, le jeudi 28 juin 2018 en début d’après-midi, qu’il avait décidé de réduire sensiblement – et même de supprimer dans certains cas – la déduction forfaitaire des frais d’entretien des logements et des immeubles mis en location par les propriétaires privés. Cette décision a été prise sans consultation préalable, juste avant le début de la pause d’été. Cette manière de faire n’est pas acceptable.

02.11.2017 - CVI

Règlement d’application de la LPPPL : la nouvelle loi s’appliquera partout sauf dans le district d’Aigle

Le Conseil d’Etat vient d’adopter le règlement d’application de la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif. La loi et le règlement entreront en vigueur le 1er janvier 2018, sauf dans le district d’Aigle. En effet, le district d’Aigle n’étant plus concerné par la pénurie de logements, la LPPPL ne s’y appliquera pas. Les rénovations et les ventes d’immeubles locatifs pourront dès lors y avoir lieu librement, sans que des autorisations cantonales préalables soient désormais nécessaires. Sur un plan général, le règlement d’application est conforme aux exigences de la LPPPL.

23.08.2017 - CVCI - CVI - FPV - Prométerre

Impulsions – Pour une économie vaudoise forte

Pour la première fois, les organisations économiques faîtières vaudoi-ses publient les différentes revendications communes qu’elles défendront durant la législature 2017-2022. Afin d’assurer des conditions-cadre permettant à l’économie vaudoise de rester com-pétitive, la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie, la Chambre vaudoise immobilière, la Fédération patronale vaudoise et Prométerre présentent un programme d’impulsions qui consti-tuera le fil rouge de leurs engagements à venir.

12.02.2017 - Comité référendaire contre la LPPPL

Le référendum contre la LPPPL était nécessaire et utile

Les Vaudoises et les Vaudois ont accepté la LPPPL à l’issue d’une vive campagne. C’est la démocratie, et nous respectons, bien sûr, le résultat du scrutin. Le référendum contre la LPPPL était néanmoins nécessaire en raison des mesures excessives et inefficaces que cette loi prévoit d’appliquer, sous prétexte de favoriser la construction de logements, en particulier de logements à loyer abordable. Avec plus de 44% des voix, le référendum a obtenu un score honorable, compte tenu du contexte émotionnel de la votation.

11.01.2017 - Comité référendaire contre la LPPPL

Votons NON à la LPPPL le 12 février !

Le comité d’opposition à la nouvelle loi cantonale sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL), sur laquelle les Vaudoises et les Vaudois se prononceront le 12 février prochain, a présenté ce matin en conférence de presse l’essentiel de ses arguments. Composé des principales organisations économiques vaudoises ainsi que d’élus issus des rangs du PLR et de l’UDC, le comité s’emploiera à démontrer les multiples défauts de la LPPPL pendant la campagne à venir. Il veillera aussi à corriger les inexactitudes factuelles régulièrement diffusées par les partisans de la loi.

18.11.2016 - RTS La 1ère, "Forum"

Accession à la propriété : faut-il alléger les règles ?

18 novembre, RTS La 1ère, « Forum »

La banque Raiffeisen accuse la Confédération de limiter l’accès à la propriété à une minorité de Suisses avec des conditions cadres trop dures, comme la capacité financière ou la part de fonds propres obligatoires. Faut-il alléger les règles?

Le secrétaire général de la Fédération romande immobilière, Olivier Feller, était invité à en débattre.

 

05.07.2016 - Comité référendaire contre la LPPPL

Aboutissement du référendum contre la LPPPL : le peuple vaudois votera sur la politique du logement

Le comité référendaire « Non à une pénurie de logements planifiée par la loi » a le plaisir d’annoncer l’aboutissement du référendum contre la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL). Quelque 16’000 signatures sont en train d’être transmises aux communes en vue de leur validation, alors que 12’000 paraphes auraient suffi. La remise officielle des signatures validées aux services de l’Etat par le comité référendaire aura lieu le mardi 2 août 2016 à 14h00. Le comité référendaire se réjouit de démontrer, lors de la campagne de votation à venir, pourquoi la nouvelle loi compliquera la construction de logements et la rénovation d’immeubles.

20.06.2016 - CVI

Simple, pratique, accessible à tous : la 2ème édition du Guide de la rénovation énergétique

Vous songez à rénover votre villa, votre immeuble ? La deuxième édition du Guide de la rénovation énergétique, que la Chambre vaudoise immobilière (CVI) vient de mettre sur le marché, répond à toutes vos questions. Rédigée dans un langage simple et accessible, actualisée et enrichie, cette deuxième édition vous accompagnera, pas à pas, dans toutes les démarches de votre rénovation.

13.05.2016 - Comité référendaire contre la LPPPL

Non à une pénurie de logements planifiée par la loi : le référendum est lancé !

La loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL), récemment acceptée par une courte majorité du Grand Conseil, a été publiée ce matin dans la Feuille des avis officiels du canton de Vaud. Cette publication déclenche le délai de 60 jours en vue de la récolte des 12’000 signatures nécessaires à l’aboutissement du référendum. Le comité référendaire « Non à une pénurie de logements planifiée par la loi » a été autorisé par les services de l’Etat à recueillir les signatures dès demain matin (samedi 14 mai 2016).

10.05.2016 - Comité référendaire contre la LPPPL

Non à une pénurie de logements planifiée par la loi : lancement d’un référendum contre la LPPPL

Le Grand Conseil vaudois vient d’accepter la loi cantonale sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL). Cette loi introduit une nouvelle usine à gaz alors qu’il faudrait alléger les procédures et les règlements afin de construire davantage de logements. C’est pourquoi le Comité « Non à une pénurie de logements planifiée par la loi » a décidé de lancer un référendum. Dès la publication de la loi contestée dans la Feuille des avis officiels, qui devrait intervenir dans quelques jours, il se mettra à récolter les 12’000 signatures nécessaires dans le délai imparti de 60 jours.

28.04.2016 - 

Opposition à la délivrance de permis de construire : l’Etat de Vaud agit illégalement

Depuis quelques mois, l’Etat de Vaud s’oppose à la délivrance de permis de construire par les communes dans des zones à bâtir qu’il considère comme « excédentaires » et « mal situées ». L’Etat fait opposition même lorsque les projets de construction prévus sont conformes en tout point à la réglementation en vigueur. Ces oppositions n’ont pas de base légale suffisante. C’est un avis de droit commandé par la Chambre vaudoise immobilière (CVI) à Jacques Haldy, professeur de droit à l’Université de Lausanne, qui le démontre. Sur cette base, la CVI vient de s’adresser à l’Etat de Vaud pour lui demander de cesser ces oppositions qui entravent de façon illégale les droits des propriétaires.

20.04.2016 - RTS La 1ère, "InterCités"

La médiation comme solution pacifique aux conflits de voisinage

 

La prolifération des Propriétés par étages (PPE) et des immeubles locatifs donnent une nouvelle intensité aux conflits de voisinage, au point que certaines querelles se transforment parfois en véritable guerre des voisins. A moins d’essayer la médiation et d’aboutir à une sorte de traité de non-agression.

Intervention de Jacques Ansermet, responsable du service juridique de la CVI.

11.04.2016 - CVI

Politique cantonale du logement : NON à un paquet déséquilibré qui s’attaque à la propriété

La Chambre vaudoise immobilière (CVI) rejette les propositions que la Commission du Grand Conseil chargée de la politique cantonale du logement vient de présenter. La volonté d’accorder aux communes un droit de préemption frappant non seulement les terrains non-bâtis mais également le patrimoine bâti est inacceptable. Mais la Commission du Grand Conseil ne s’arrête pas là. Elle propose de supprimer quasiment tous les allègements présentés par le Conseil d’Etat lui-même en matière de préservation du parc locatif. Dans certains cas, la Commission du Grand Conseil veut même durcir la réglementation actuellement en vigueur dans ce domaine. Parler d’un compromis équilibré dans ces conditions relève d’un doux angélisme.

26.06.2014 - RTS La 1ère, "Le journal du matin"

Le Conseil fédéral veut restreindre l’accès au 2ème pilier

Retirer son deuxième pilier pour acheter un appartement, lancer un commerce ou partir à l’étranger: cela pourrait devenir impossible. Le Conseil fédéral a pris une décision en ce sens. Le but: éviter que les retraités, qui, plus jeunes, ont utilisé leur deuxième pilier, ne se retrouvent désargentés, et donc dépendants de l’Etat et ses « prestations complémentaires ». Le Parlement doit encore se prononcer.